27 février 2016

La fille quelques heures avant l'impact - Hubert Ben Kemoun.

« Je méritais mieux, il suffisait peut-être simplement de décider de vivre. »

Auteur : Hubert Ben Kemoun.
Éditions : Flammarion jeunesse.
Genre : Jeunesse, Drame.
Année de sortie 2016.
Nombre de pages : 253.

Synopsis : « Ce soir. Tous ou presque ont prévu d'assister au concert du groupe de Marion. Mais tous n'iront pas pour les mêmes raisons. Certains sont venus avec joie et envie, d'autres avec rage et dégoût. Ici des comptes vont se régler, des vies basculer en quelques instants. Celle d'Annabelle tout particulièrement. Dans le noir, la tension monte. Annabelle veut croire que l'espoir va l'emporter mais la haine peut triompher… »


Mon avis :
Un titre qui intrigue, une couverture qui trouble, un résumé qui donne envie. C'est ce que je me suis dit en premier lorsque j'ai découvert ce roman. Je ne savais absolument pas ce que voulait dire ce livre, ce qu'allait me dévoiler cette histoire, j'étais dans le mystère absolu. Je remercie les éditions Flammarion Jeunesse pour m'avoir permis de connaître les réponses aux questions que je me posais à propos de cette fille, de ces quelques heures, et de ce fameux impact.

Cette histoire, quand j'ai décidé de m'y plonger, c'était l'inconnu. J'ai découvert des chapitres alternés qui sont du point de vue d'Isabelle, d'Annabelle, et parfois des autres. On est perturbé, parce que certains passages nous montrent un instant du futur qu'on ne comprend pas, et sinon nous sommes dans le présent de l'histoire. Isabelle, c'est la professeur de français de la classe dans laquelle se trouve Annabelle ainsi que plein d'autres personnages du récit. Une classe difficile à gérer avec ses élèves perturbateurs qui veulent soit se sentir plus fort que tout le monde grâce au statut de leur père, soit mépriser leurs camarades. On sent de la révolte chez certains, du racisme chez d'autres. Je ne me suis pas spécialement attachée à un personnage spécifique, mais ça ne m'a pas empêchée d'être totalement dans l'histoire, comme si moi aussi je faisais partie de cette classe et comme si moi aussi, j'étais semblable à Annabelle, un peu perdue, un peu révoltée, un peu remplie d'espoir.

C'est l'histoire de jeunes enfants qui sont dans leur période d'adolescence et qui la vivent tous de manière très différente. C'est l'histoire de notre société actuelle où certains se sentent au dessus des autres grâce à leur argent, ou leur reconnaissance. C'est l'histoire de notre monde où les gens pensent qu'ils ont parfois plus de raisons d'exister, que leur pays est à eux et à personne d'autres. C'est l'histoire de 2015, parce que ce livre a été écrit avant toutes les horreurs de cette année passée, et pourtant on les retrouve à l'intérieur. Comme le dit si bien l'auteur dans son ouvrage : « les auteurs d'aujourd'hui éclairent des réalités de demain. » On ressent la désorientation de l'adolescence, mais aussi l'horreur d'avoir en classe des gamins qui ne savent pas tenir, qui sont irrespectueux. On a le point de vue d'une prof totalement perdue, puis à côté d'une élève qui se découvre. On a des personnages hors du commun, et d'autres totalement normaux. On ne cesse de se faire surprendre, d'espérer, d'y croire, d'être totalement choqué. Je crois que ce livre dénonce tout plein de choses à travers un récit accessible aux adolescents, et aux plus grands. Un récit à lire.

La plume de l'auteur nous emmène dans cette école, dans cette classe, puis à ce concert. On suit absolument tout, on ne veut rien rater, et on vit l'histoire comme si on y était réellement. Je ne connaissais rien de cet auteur, mais maintenant j'ai très envie de lire d'autres romans de lui, notamment celui qui précède celui-ci (pas besoin de le lire pour comprendre, mais cela se passe dans le même collège, d'où quelques liens qui m'ont donné envie d'en savoir plus). Je suis ravie de cette découverte, vraiment, et je ne m'attendais pas à une lecture aussi éprouvante, essoufflante, renversante. J'ai été servie, et j'ai adoré.

Je me suis ici plongée dans l'inconnu, et j'ai eu raison, parce que je n'étais pas au bout de mes surprises avec cette lecture. J'ai vécu les événements comme si j'y étais, comme si je faisais partie de l'histoire, et ça a rendu ma lecture d'autant plus intense et riche en émotions. Je suis ravie de ma découverte et je n'hésiterais pas à lire d'autres romans de la plume du talentueux Hubert Ben Kemoun, qui a écrit un roman qui nous fait comprendre que, parfois, la réalité rattrape la fiction.

Une très bonne lecture.

8 commentaires:

  1. Coucou Audrey, tu viens de me donner envie de lire ce roman !^^ Merci et continue comme ça ! ;-) <3

    RépondreSupprimer
  2. Celui ci est dans ma PAL aussi et ta chronique m'a définitivement convaincu 😊

    RépondreSupprimer
  3. Tu m'as donner très envie de lire ce roman. Le livre m'intriguait déjà beaucoup à cause de son résumé mais ta chronique fait qu'il m'intrigue encore plus.
    Prochain livre dans mes acquisitions je crois bien!!

    RépondreSupprimer
  4. Tu me donne vraiment envie de lire ce roman ^^

    RépondreSupprimer
  5. Ton avis me donne envie de découvrir son roman ! allez op dans la wish list ! ^^

    RépondreSupprimer
  6. Tout ça donne vraiment envie de le lire !

    RépondreSupprimer
  7. Tout ça donne vraiment envie de le lire !

    RépondreSupprimer
  8. Je viens de le lire et j'ai pris une bonne claque!
    https://aufildesplumesblog.wordpress.com/2017/02/17/la-fille-quelques-heures-avant-limpact-dhubert-ben-kemoun

    RépondreSupprimer