7 juin 2014

Love Letters to the Dead - Ava Dellaira.

« Je sais bien que tu es morte, mais je crois qu'il y a dans tout être humain quelque chose qui ne peut pas disparaître.  »

Auteur : Ava Dellaira.
Éditions : Michel Lafon.
Genre : Drame, Jeunesse.
Année de sortie : 2014.
Nombre de pages : 319 pages.

Synopsis : « Au commencement, c'était un simple devoir. Ecrire une lettre à un mort. Laurel a choisi Kurt Cobain, parce que sa grande soeur May l'adorait. Et qu'il est mort jeune, comme May. Très vite, le carnet de Laurel se remplit de lettres où elle dresse son propre portrait de lycéenne, celui de ses nouveaux amis, de son premier amour... Mais pour faire son deuil, Laurel devra se confronter au secret qui la tourmente, et faire face à ce qui s'est réellement passé, la nuit où May est décédée. »

« Love letters to the dead est une lettre d'amour à la vie. » Jay Asher.


« Love Letters to the Dead est plus qu'un roman stupéfiant, c'est la naissance d'un grand auteur. » Stephen Chbosky.

Mon avis :
On pourrait dire que Love Letters to the Dead contient des sujets vus et revus. Mais ça ne serait pas entièrement vrai. Parce que sa narration, son style, et certaines idées de l'auteur sont nouvelles, donnent un côté un peu atypique à ce roman. L'histoire possèdent une intrigue qui nous suit tout au long de l'histoire : Que s'est-il passé la nuit où May, la grande sœur de Laurel, est décédée ? Et c'est par des lettres que notre patience va être mise à l'épreuve, des lettres remplies d'amour, de secrets, de haine, de beauté, des lettres d'une magnifique plume.

Laurel arrive dans un nouveau lycée, après la mort de sa sœur. Son premier devoir consiste à écrire une lettre à un mort, et elle va y trouver une sorte de.. réconfort ? ce qui va la pousser à continuer. C'est par ce biais que l'on va avoir le plaisir (ainsi que la tristesse) de découvrir sa vie. Suivre ses rencontres, ses nouveaux amis, son coup de cœur, son histoire d'amour, et tout ce que l'on peut trouver dans la vie d'une adolescente. Sauf que cette dernière ne possède pas un passé ordinaire, loin de là.

Laurel est une fille qui, au fond, est comme les autres. Un personnage auquel on peut facilement s'identifier, et c'est là l'atout du roman, en tout cas pour moi, j'ai réussi à entrer rapidement dans l'histoire, et à vouloir en savoir davantage à chaque nouvelle page. Les autres personnages sont tout aussi attachants, les amis de Laurel, Sky, ou encore sa sœur May, un personnage que j'ai adoré. Certainement parce que Laurel lui vouait une (trop) grande admiration. L'intrigue est très prenante, car dès les premières pages on comprend que le personnage principal protège un grand secret qui ne doit pas être dévoilé. On sait aussi qu'on finira par l'apprendre, mais c'est difficile de patienter, d'attendre pour enfin savoir. C'est ce qui m'a le plus poussée à toujours vouloir continuer, ce livre m'a... hantée. Vous savez, quand on pose le bouquin en question pour aller manger, ou bien pour une autre raison, mais qu'on ne peut pas s'empêcher d'y penser, sans arrêt, et de prier pour pouvoir rapidement se remettre à notre lecture ? C'est exactement ce que je ressentais en posant le livre. L'histoire est passionnante, c'est une réalité que l'on ne peut nier.

Si je devais parler de ce que j'ai ressenti durant ma lecture, je dirais que c'est allé en s'arrangeant. Dans le sens où au début, j'ai eu un petit peu de mal avec le style de l'auteur. J'ai découvert pourquoi plus tard – Stephen Chbosky a aidé l'auteur dans l'écriture de son livre en lui donnant des conseils, et c'est pour ça que le style m'a tant fait penser au livre « Le Monde de Charlie ». Et j'ai trouvé que la narratrice manquait parfois de.. maturité dans l'écriture de ses phrases, comme si on lisait le journal intime d'une ado. Mais plus l'histoire avançait, et plus le style se renforçait, en devenant propre à lui-même. Et c'est ce que j'ai adoré. Sur dix pages d'écart, les émotions se multipliaient elles aussi. Tout s'intensifiait. Jusqu'à mes larmes et ma douleur, ma peine et ma tristesse, mon horreur et ma colère. Ce livre va vous faire ressentir une palette d'émotions toutes plus contradictoires les unes que les autres, je peux vous l'assurer. Alors certes, le début a été un peu difficile pour moi, mais ça n'a pas duré, j'ai très vite été fascinée par l'histoire au point de ne plus pouvoir la laisser de côté, et même en terminant cette lecture, en refermant ce livre, je l'avais en tête, et je me demandais comment je pourrais commencer un autre livre après ça, après cette merveille, après ces émotions, ces larmes et ces sourires.

Il ne faut pas oublier de parler du sujet principal du livre, qui est avant tout la mort de May, mais aussi le traumatisme qu'a subi Laurel, même si on ignore de quoi il s'agit pendant très longtemps. Sans rien vous dévoiler je peux vous dire que ce sont des sujets très intéressants comme très révoltants qui sont abordés. Des sujets d'hier, d'aujourd'hui, et malheureusement de demain aussi. Mais ça doit nous rendre plus tolérants, plus ouverts, ainsi que plus méfiants. Nous rendre plus sensible à ces événements, à ces horreurs, à ces drames. Je crois qu'Ava Dellaira réussit à merveille cette communication d'émotions et de messages à travers ses mots, ses phrases si joliment écrites, sa plume qui gagne en talent au fil des pages. C'est une histoire si terrible qu'elle en est merveilleuse, si horrifiante qu'elle en devient passionnante. Je ne peux que vous dire de l'acheter, de découvrir ce bijou, car même si pour moi ce n'est qu'un ''presque coup de cœur'' pour vous ça en sera peut-être un vrai, un immense coup de cœur.

C'est une histoire révoltante et passionnante, bouleversante et envoûtante, avec une plume qui va vous emmener très loin dans l'histoire jusqu'à vos rires et vos larmes. Je pense qu'il ne faut pas passer à côté de ce livre qui fait beaucoup parler de lui depuis sa sortie, parce qu'il vaut vraiment le coup, ne pas le lire serait une erreur car son histoire est touchante et délivre des messages qu'elle seule peut faire de la sorte. En plus de ça, la couverture est magnifique, alors sincèrement, vous n'avez plus aucune excuse pour ne pas l'acheter !


Un "presque coup de cœur" pour cette merveilleuse lecture.

33 commentaires:

  1. J'ai très envie de le lire, mais le fait qu'il y ait des ressemblances avec Le monde de Charlie me refroidit un peu, puisque je n'aais pas aimé. Mais l'intrigue est beaucoup plus attirante ! :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est quand même différent au niveau de la plume et l'intrigue. Après c'est vrai que beaucoup d'éléments sont semblables, mais pas le style de l'auteur qui lui, est unique ! :)

      Supprimer
  2. Je viens de le recevoir et j'ai très hâte de le commencer ! Belle chronique !

    RépondreSupprimer
  3. C'est chouette que tu aies aimé aussi ! Et c'est vrai que nos avis se rapprochent beaucoup :)
    Bisous ^^

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Dur dur de ne pas aimer ce livre ! :)

      Supprimer
  4. J'ai très envie de le lire depuis qu'il circule sur la blogo ! Ton avis me donne encore plus envie de le découvrir :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est vrai qu'on le voit partout ! J'espère que tu aimeras (c'est obligé !) :)

      Supprimer
  5. Tout l'monde en parler, tout l'monde l'adore, et moi je ne l'ai toujours pas acheté ! Misère !

    RépondreSupprimer
  6. Réponses
    1. Il le faut, et j'espère que tu apprécieras au moins autant que moi ! :)

      Supprimer
  7. Ah, il est trop beau <3 et je le veux !!

    RépondreSupprimer
  8. Ta chronique donne vraiment très envie ! Je l'ai acheté récemment, j'ai hâte de le lire. C'est typiquement le genre d'histoire que j'aime, d'après le résumé et ta chronique ^^

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'espère que tu vas aimé alors, je ne pense pas que tu sois déçue si tu adores ce genre d'histoire :)

      Supprimer
  9. Ah mince, si le style d'écriture ressemble à celui du Monde de Charlie, ça risque de pas me plaire... J'avais été très déçue par ce livre, notamment à cause du style. Mais bon, j'entends tellement de bien de Love Letters to the Dead que j'ai quand même très très envie de tenter ! :D

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Non non non, pas le style, des éléments du livre, c'est différent ! L'histoire en elle-même a des similitudes mais la plume de l'auteur change quand même de celle de Stephen Chbosky, vraiment :)

      Supprimer
  10. J'aime beaucoup la couverture ^^ Peut être d'occasion puisque l'histoire a l'air pas mal ^^

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Elle est splendide, j'espère que tu aimeras ! :)

      Supprimer
  11. Il m'a vraiment l'air bien. Je pense que je ne vais pas tarder à le lire celui-là :)

    RépondreSupprimer
  12. C'est vraiment amusant de voir à quel point on peut avoir des avis différents sur ce livre ! J'ai entendu des gens le détester, d'autres l'adorer... J'aurai aimé ressentir ce que tu as ressentis mais malheureusement, ce ne fut pas le cas. Si tu veux voir mon avis, n'hésites pas. Sa me ferait plaisir de savoir si tu es d'accord avec certains points que j'aborde malgré que tu es adoré ce livre.
    Je te laisse le lien de ma chronique si sa te tente : http://plume-de-chat.blogspot.fr/2015/02/love-letters-to-dead-ava-dellaira.html
    Gros bisous Audrey !

    RépondreSupprimer
  13. J'ai lu ce livre, il est magnifique et entre dans mes lectures préférés ! Il est remplis d'émotions que je ne saurais pas trop comment décrire en fait... A la fin de ma lecture j'ai eu l'impression qu'un feu d'artifice venait de s'éteindre dans mon ventre. Je le recommande fortement à toutes les personnes ne l'ayant pas encore lu!

    RépondreSupprimer
  14. Ce livre est vraiment un coup de cœur, j'aime le thème générale.. Si vous avez des livres similaire je suis preneuse.

    RépondreSupprimer
  15. J'ai lue ce livre et j'ai réellement eu un énorme coup de coeur ♡. La plume de l'auteur est si délicate et particulière que j'ai été complètement absorbé par ce livre , toutes les émotions y sont passées : tristesse, rires, un peu de joie ,pleure....

    RépondreSupprimer