13 août 2014

Le doux venin des abeilles - Lisa O'Donnell.

« Les enfants méritent d'être aimés et, quand on ne sait pas aimer, on ne devrait pas en avoir. »


Auteur : Lisa O'Donnell.
Éditions : Michel Lafon.
Genre : Drame, contemporain.
Année de sortie : 2013.
Nombre de pages : 362.

Synopsis : « Après la mort brutale de leurs parents, Marnie, quinze ans, et sa petite sœur Nelly décident de poursuivre leur vie comme si de rien n’était, bien que chacune d’elle soupçonne l’autre de les avoir assassinés. Personne ne semble se douter de leur sort. Excepté Lennie, l’homme qui vit dans la maison voisine. À force d’observer leurs faits et gestes, il finit par remarquer que les deux jeunes filles sont livrées à elles-mêmes, et les prend sous son aile. Au fil des mois, amis, voisins et autorités – sans compter le dealer du coin qui en a toujours après leur père – commencent à poser des questions. Et un mensonge en entraînant un autre, Marnie et Nelly s’embourbent dans une aventure qui pourrait leur coûter bien plus qu’elles ne peuvent payer. »



Mon avis :
Ce roman est un si bel objet livre, avec sa sublime couverture et son résumé si alléchant que je n'ai pu résister à le commander sur le site Michel Lafon lors de promotions incroyables qui font que je l'ai eu pour 3€ seulement. Il avait l'air d'être terrible, intriguant et dérangeant. C'était une bonne idée que je me fixe comme objectif de le lire cet été car c'est un roman qui me fait envie depuis bien longtemps, et maintenant que je l'ai lu j'en ressors très.. changée. C'est un sentiment très étrange et j'ignore comment vous faire cette chronique en trouvant les bons mots.

« Aujourd’hui, c’est la veille de Noël. Aujourd’hui, c’est mon anniversaire. Aujourd’hui, j’ai quinze ans. Aujourd’hui, j’ai enterré mes parents dans le jardin. Personne ne les regrettera. »

Le roman commence de la sorte, un prologue qui fait froid dans le dos, et qui nous laisse déjà une première intrigue pour cette histoire. On suit une narration à trois voix très agréable qui nous permet de découvrir avant tout Marnie et Nelly, deux jeunes sœurs qui viennent de commettre une horreur : enterrer leurs parents dans le jardin. Ces deux filles sont extrêmement différentes, et j'ai adoré Marnie. Je n'ai pas spécialement pu m'identifier en elle car elle vit des choses qui me sont (heureusement) inconnues mais qui (malheureusement) restent connues pour certaines jeunes filles. Nelly est une enfant très spéciale, la plus jeune, elle est parfois intenable et incompréhensible. J'ai eu du mal avec son personnage car elle s'exprimait à sa manière et il était parfois difficile de deviner le fond de ses pensées. Et le troisième personnage principal, la troisième voix de l'histoire, c'est celle de Lenny, leur voisin, celui qui a une réputation pire que mauvaise mais qui va venir en aide aux deux enfants sans connaître leur secret, sans savoir quand dans le jardin voisin sont enterrés deux corps. Mon personnage préféré n'est autre que lui (et Vlado mais cet homme je ne vous en parle pas plus) car il les a aidées, il a su corriger les erreurs de son passé, voir peut-être dans le but de se racheter.. ? Mais peu importe la raison, moi j'ai surtout vu le geste, le beau geste, cet homme est génial.

J'en ai fini avec les personnages, mais pas vraiment avec leur manière de parler. C'est ce qui est le plus troublant quand on commence ce roman. On se sent mal à l'aise, gêné. Pourquoi ? Pour la simple raison que tout est traité avec une impassibilité phénoménale. Que Marnie parle des cadavres dans le jardin, de l'odeur de mort dans sa maison, de drogue, ou alors de Dora l'exploratrice, elle possède toujours le même ton dans ses propos, comme si tout était normal. C'est ce qui rend ce livre si spécial, et certainement si... addictif ? Le fait que tout soit dit avec grand calme nous donne une plus grande dose de suspens : on ignore beaucoup de choses et on veut à tout prix les découvrir.

Le plus beau, dans ce style unique et dérangeant, c'est que malgré ce ton impassible qui peut se révéler insupportable par moments, l'auteur réussit à nous faire ressentir énormément d'émotions, à tel point qu'à un moment je sentais les larmes me monter aux yeux. Parce que ces deux enfants sont révoltées, parce qu'elles vivent un enfer, et que malgré l'aide pour s'en sortir leur secret est trop énorme. J'ai trouvé ça aussi beau qu'horrible, en fait.

Ce roman parle malheureusement de vraies situations, la drogue, l'alcool, le viol, la maltraitance, les violences (conjugales), les vies difficiles et cachées, les secrets. Mais ce qu'il nous apprend aussi certainement, c'est qu'on peut s'en sortir, forcément, qu'on peut réussir à quitter le néant, qu'on peut redécouvrir la joie de vivre. C'est un beau message à la vie, je crois. C'est ce que j'ai ressenti en tout cas.

Vous l'avez compris, j'ai adoré cette histoire. Et pourtant en le commençant je me disais souvent « mais c'est quoi ce roman ? ». Ce n'est pas un coup de cœur parce qu'il manquait cette petite étincelle, mais je peux qualifier ce livre de très bonne voir d'excellente lecture. C'est spécial, angoissant, déroutant, touchant, j'ai adoré tout simplement.

Un style atypique qui m'a angoissée, dérangée, mais que j'ai adoré. 


Pal d'été : 5/11. 

28 commentaires:

  1. Ce livre est très intriguant !! je pense que si je le croise, je m'arrêterai ;-)
    Bisous

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui c'est exactement le mot, intriguant ! :)

      Supprimer
  2. Tu me donnes vachement envie de le lire ! Si je tombe dessus, je craquerai, c'est sûr :p ♥

    RépondreSupprimer
  3. Un livre qui me tente désormais ^^

    RépondreSupprimer
  4. Réponses
    1. C'est vraiment spécial quand on commence mais c'est à la fois génial ^^

      Supprimer
  5. Livre assez difficile à chroniquer tellement il est spécial ^^
    J'avais beaucoup aimé ce livre.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui je suis totalement d'accord :)
      C'est d'ailleurs grâce à ta chronique que je m'étais penchée sur ce roman ^^

      Supprimer
  6. Une si jolie couverture pour un thème aussi cruel !! Effectivement, ça m'a tout l'air d'être plus que spécial comme histoire (Dora l'exploratrice et un double meurtre, c'est du pareil au même, voyons :P), mais ça marche parce que j'ai vraiment envie de le lire :D

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ry oui :p Hahaha bah évidemment, je veux dire chaque événement dans la vie suscite la même dose d'émotion :p
      C'est ça qui est génial avec ce roman ! ^^

      Supprimer
  7. Audrey !!!! Pourquoi tu nous tentes comme ça ? :P

    RépondreSupprimer
  8. Je ne pense pas que ça soit le genre de livre que j'ai envie de lire en ce moment mais il a tout de même l'air très spécial et prenant ! Je note... J'aime bien le titre, aussi :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Pourquoi pas à une autre période justement ! :)

      Supprimer
  9. Je dis "pourquoi pas" ? Tu sais très bien donné envie :) Bisous

    RépondreSupprimer
  10. Mais depuis que tu en as parlé dans ta vidéo, je meurs d'envie de le lire !!! Il a l'air complètement génial !!

    RépondreSupprimer
  11. Ce commentaire a été supprimé par l'auteur.

    RépondreSupprimer
  12. Coucou ! J'aimerai beaucoup lire ce lire, mais crois-tu qu'il convient à une jeune fille de 11 ans ? Merci !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Coucou ! Pour moi 11 ans c'est peut-être un peu juste, car ce roman aborde vraiment quelques scènes.. assez crues. Je pense qu'on le comprend différemment à 11 ans.. :/

      Supprimer
    2. D'accord, merci de ta réponse ! (:

      Supprimer