15 juillet 2014

Eleanor & Park - Rainbow Rowell;

« Si on ne pouvait même pas se sauver soi-même, est-ce qu'on valait la peine d'être sauvé ? »

Auteur : Rainbow Rowell.
Éditions : Pocket Jeunesse.
Genre : Romance, Contemporain.
Année de sortie : 2014.
Nombre de pages : 378.

Synopsis : « Etats-Unis, 1986. Eleanor est une lycéenne trop rousse, trop ronde et est harcelée par tout le monde au lycée. Dans le bus scolaire, elle a l'habitude de s'asseoir à côté de Park, un garçon timide, qui l'ignore poliment. Peu à peu, les deux lycéens vont se rapprocher, liés par leurs passions communes pour les comics et les Smiths. »

« Eleanor & Park me rappelle ce qu'est être fou amoureux d'une fille et fou amoureux d'un livre ! » John Green.


Mon avis :
Ce roman, absolument tout le monde en parle, en ce moment. Je n'avais pas le choix, il fallait que je l'ai, que je le lise, que je sache enfin pourquoi j'entendais tant d'éloges à son propos. Je comprends, à présent. Je sais pourquoi. Et pourtant, je n'ai pas ressenti ce à quoi je m'attendais. J'ai ressenti tout autre chose, et c'était tout aussi bien. C'était merveilleux.

Eleanor et Park sont deux personnes très différentes qui vivent dans deux mondes opposés. Eleanor est dans un milieu pauvre, dans une situation difficile avec un beau-père complètement fou et une mère qui ne dit rien, tandis que Park a des parents qui s'aiment, qui vivent dans le confort et qui s'occupent de lui depuis toujours. Quand elle va arriver dans le bus, Park va la voir comme tous les regards extérieurs : elle est rousse et elle est ronde. Pourtant, leur relation va peu à peu évoluer grâce à des passions communes, et Park va jouer un grand rôle dans la vie de la jeune fille.

Nous sommes dans une narration à deux voix, un récit à la troisième personne, ce qui, contrairement à ce que je pensais au début, ne m'a absolument pas dérangé. Au contraire, je me suis sentie proche des deux personnages du début à la fin, car leurs pensées nous étaient dévoilées à tour de rôle. J'avoue avoir eu une petite préférence pour Park (peut-être parce que je suis une fille ?) même si j'étais tout aussi passionnée par Eleanor (qui, soit dit-en passant, a un prénom magnifique. Leurs deux prénoms sont parfaits, le titre n'aurait pas pu être plus splendide) (ah, et aussi, la couverture est parfaite). Eleanor a du caractère et du courage. Park est doux et attentionné, et sous cette tendresse se cache aussi un caractère bien à lui. Ils sont si différents qu'on ne peut que les imaginer ensemble. Au niveau des personnages secondaires, il y a de tout, évidemment. Les parents de Park et les parents d'Eleanor, différents aussi. Les élèves du lycée, leurs amis et leurs ennemis. Mais ils ne sont pas importants à mes yeux. Il n'y a qu'eux qui m'intéressent, et seulement eux. Seulement Eleanor & Park.

L'histoire, c'est tout simplement une histoire d'amour. Mais pas comme celles qu'on lit, tout le temps. Pas celles qu'on croise à chaque nouveau roman. Non, ici on a une histoire qui sort vraiment de l'ordinaire, une histoire qui paraît bien plus réelle. Parce que tous les deux sont les personnes les plus humaines que l'on peut rencontrer. Et on pourrait les rencontrer. Eleanor n'est pas une fille que les gens voient comme jolie, et c'est si beau de voir qu'à travers le regard de Park, elle prend toute sa beauté, elle devient magnifique. C'est une splendide histoire d'amour, une merveilleuse romance, un récit passionnant avec des situations qui nous touchent et nous blessent. Eleanor n'a pas une vie facile, et on a peur avec elle, on s'inquiète avec elle. On veut se battre avec elle. Ce livre peut être considéré comme un appel à la tolérance. Ce qu'elle vit à l'école est inhumain, et pourtant qui d'entre nous ne l'a pas vécu, ou n'a pas déjà vu une connaissance le vivre ?

J'ai pleuré. Oui, j'ai pleuré en tournant la dernière page. Je n'ai pas pleuré spécialement pour la fin, parce que je savais déjà comment tout allait se dérouler, mais j'ai pleuré pour les 378 pages du roman. J'ai pleuré pour l'histoire, j'ai pleuré pour la fin, pour le début, pour l'amour et pour la tristesse, j'ai pleuré parce que je ne voulais pas finir ce livre, mais aussi parce que j'ai trouvé la fin tristement merveilleuse. Tout le livre est tristement merveilleux. L'auteur a une plume magique qui nous emporte durant les 378 pages pour ensuite nous laisser seul, avec pour compagnie nos pensées. Tout est beau, mais tout nous brise le cœur. J'ai laissé une partie de mon cœur avec eux, en espérant qu'ils en feront bon usage.

Je m'attendais au coup de cœur, mais pas de cette manière. Je l'ai eu mon coup de cœur, mais pas comme je le pensais. J'ai eu mieux. J'ai tout ressenti, j'ai tout vécu. J'étais en 1986 et j'aurais voulu y rester pour toujours. Mais tous les livres ont une fin. En terminant ce livre, j'ai eu le sentiment que le monde entier devait le découvrir dans la minute qui suivait. Impression toujours présente : vous devez découvrir cette histoire. Vous devez plonger dans cette romance. Vous allez aimer, c'est une évidence.

Un merveilleux coup de cœur.

57 commentaires:

  1. Belle chronique :D j'ai encore plus envie de le lire maintenant, bravo !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci merci :p
      C'est une excellente nouvelle justement ! :D

      Supprimer
  2. Je suis contente que tu aies autant aimé que moi ^^

    RépondreSupprimer
  3. Magnifique chronique. ça n'a pas pris aussi bien avec moi mais c'est une merveilleuse découverte quand même.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci beaucoup ! Oui je comprends que ce roman touche les personnes différemment (je suis quelqu'un de très sensible ^^ )

      Supprimer
  4. Il ne me tentait pas particulièrement, mais avec ta chronique, je sens qu'il faut que je le lise ^^

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Effectivement (tu l'as pris à la biblio ouiiiiii ♥)

      Supprimer
  5. Je suis vraiment la dernière à ne pas l'avoir lu ...

    RépondreSupprimer
  6. il est dans ma wihslist jespere l'avoir bientot tellement j'en entend que du bien =)

    RépondreSupprimer
  7. Maintenant je suis obligée de le lire ! ;)
    Super chronique !

    RépondreSupprimer
  8. Wahoo ! Superbe chronique ! Ca me laisse sans voix ... Et ça me donne envie de lire ce livre *_* Merci ! :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci beaucoup ! Merci à toi vraiment :)

      Supprimer
  9. J'ai déjà envie de le relireee. ♥

    RépondreSupprimer
  10. Tu as trouvé les mots justes pour en parler ! Bravo pour ce très beau billet.
    (Ai joint ton lien sous mon billet :-))

    RépondreSupprimer
  11. J'ai beaucoup aimé ce roman moi aussi !
    Bravo pour ta chronique, elle est magnifique et va donner envie aux personnes qui n'ont pas lu Eleanor & Park de le lire ;)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Comment ne pas aimer !
      Merci beaucoup c'est bien là l'objectif ! :)

      Supprimer
  12. Si j'ai bien compris... ce livre t'a plu, non ^^

    RépondreSupprimer
  13. Il me tente tellement ! Tu as beaucoup de chance de l'avoir lu :D

    RépondreSupprimer
  14. Quoi, tu as pleuré ?! Je vais prendre un paquet de mouchoirs avec moi alors :-p
    J'espère que ce livre me touchera autant...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je suis sensible un peu à l'envers moi, pour TFIOS je suis la seule à avoir fondu en larme quand le générique est apparu :p J'ai du mal à quitter les univers que j'aime je crois..

      Supprimer
  15. Ce livre à l'air vraiment très sympa !

    RépondreSupprimer
  16. "Tout est beau, mais tout nous brise le cœur" tu as PARFAITEMENT résumé ce roman. Une très jolie chronique pour mon 2ème coup de coeur de l'année ♥

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ouiiii j'ai vu à quel point tu avais adoré hihi. ♥♥

      Supprimer
  17. J'aimerai beaucoup lire ce livre, tout le monde à l'air de bien aimé ;)

    RépondreSupprimer
  18. Ta chronique est magnifique !
    J'ai tellement envie de lire ce livre !

    RépondreSupprimer
  19. Ta chronique quoi, juste ça, ton écrit, ta manière, toi tout simplement woaw Audrey ♡

    RépondreSupprimer
  20. ta chronique est magnifique et décrit très bien ce livre <3

    RépondreSupprimer
  21. Waooooo, j'ai encore plus envie de le lire <3

    RépondreSupprimer
  22. Oui oui, Audrey, je te confirme, tu as sûrement craqué pour Park parce que tu es une fille :P Comme je risque de le faire (C'est sûr :P ) Parce que les gars dans les livres sont tellement *-* - -Gus- -
    J'ai vraiment hâte de le lire ♥

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. GUUUUUUUUS♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥
      (moment fan hystérique passé)
      Vite que tu le lises ♥

      Supprimer
  23. J'ai beaucoup aimé ta chronique! Je me suis retrouvée dans ce que tu as écrit. J'ai terminé Eleanor & Park ce matin, et j'aurai voulu que leur histoire n'ai pas de fin (enfin que le livre n'ait pas de fin, pour le reste...). Je trouve que l'auteur décrit avec justesse ce que c'est que tomber amoureux, tout simplement. Je vais sans doute m'attaquer à d'autres de ses ouvrages :)

    RépondreSupprimer
  24. Très belle chronique, j'ai ce livre dans ma PAL et je vais très bientôt le lire, j'ai hâte !

    RépondreSupprimer
  25. Ce roman a l'air passionnant! Et voir le regard de Park changer à propos d'Eleanor doit être très intéressant!

    RépondreSupprimer
  26. j'en ai pensé exactement la même chose, même si je crois que la fin m'a plus troublée que toi! je suis trooooooop frustrée!

    RépondreSupprimer
  27. Moi aussi j'ai adoré ce livre ! C'est un gros coup de cœur !

    Bonne lecture ! Marie ~

    RépondreSupprimer
  28. Moi, j'ai lu ce livre sur tes conseils, je m'attendais à un livre parfait. Mais je n'ai pas forcément adoré, il n'est pas extraordinaire. Mais il est sympa quand même. Donc je ne comprend pas trop pourquoi c'est un coup de coeur pour tout le monde. J'ai fais une chronique sur ce livre et j'ai posé cette question, j'éspère avoir des reponses pour peut-être changer d'avis...

    Lectrice en herbe

    RépondreSupprimer
  29. Il fait partit de ma Wish List !!! :D

    RépondreSupprimer
  30. Ca fait plusieurs mois qu'il me fait de l'œil et tu m'as décidé je l'achète !

    RépondreSupprimer