27 décembre 2014

100 000 canards par un doux soir d'orage - Thomas Carreras.

« Il se convulse aussitôt sur son siège ; pendant un court instant je crois qu'il se tape une crise d'épilepsie, mais je me rends finalement compte qu'il rit à gorge déployée. »

Auteur : Thomas Carreras.
Éditions : Sarbacane, collection Exprim'.
Genre : Jeunesse.
Année de sortie : 7 janvier 2015.
Nombre de pages : 300.

Synopsis : « Anatidaephobia (n.f) : Peur panique à l'idée d'être observé, où que l'on se trouve, par un ou des canards. Quand Ginger, globe-trotteuse américaine de 19 ans, débarque à Merrywaters - le bled le plus paumé d'Angleterre - pour participer à un festival de musique, elle est loin de se douter que les canards seront aussi nombreux dans le coin. Ni qu'ils commenceront à l'espionner. Ni qu'ils représenteront, peut-être, un danger mortel. LA SUITE ? AH NON, C'EST TOUT, ON NE VOUS DIS PLUS RIEN ! Sachez seulement qu'aucun canard n'a été blessé pendant l'écriture de ce livre. »

Mon avis :
Quand on voit ce roman, quand on observe sa couverture, et quand on lit le résumé : on ne peut qu'être totalement intrigué. Ma mère ne pouvait d'ailleurs plus s'arrêter de rire. Je me posais énormément de questions sur ce livre, le résumé étant si vague, je ne savais pas à quoi m'attendre. Je peux vous dire que je n'ai pas été déçue, loin de là. Et j'ai pu le lire en lecture commune avec ma copine Marine du blog tartinneauxpommes qui a elle aussi adoré ! Merci aux éditions Sarbacane pour cette découverte.

On arrive avec Ginger dans une petite ville où va se dérouler un festival de musique très populaire. Ginger est un personnage drôle, attachant, avec une répartie vraiment étonnante. Elle travaille dans un bar, et elle se rend compte que des canards ont tendance à l'observer... un peu trop souvent. Elle se sent épiée, en danger, et elle finit même par avoir très très peur... Mais tout comme dans le résumé, je m'arrête là, je ne dis plus rien, il faut le lire pour le croire, je vous l'assure ! Vous allez rencontrer des personnages délirants (dont Macklemore, oui oui) et chaque personnalité sera intéressante et surtout importante pour la suite des événements qui prennent une tournure... inimaginable.

Je ne peux pas vous parler de l'histoire car il y aurait des risques que je vous gâche certains moments juste excellents. Mais ce que je peux vous promettre, c'est que vous ne pourrez pas lâcher ce roman, malgré les événements totalement absurdes parfois, c'est justement ça qui va vous passionner. L'auteur a plus qu'une imagination débordante : c'est une imagination de folie ! On peut rire à gorge déployée puis la seconde d'après être horrifié par la scène qui se déroule sous nos yeux. C'est super drôle, super glauque, et super traumatisant, comme expérience. Mais c'est justement à faire une fois dans sa vie.

L'auteur aborde des sujets sans aucun tabou : un vocabulaire extrêmement familier tout au long du roman, mais contrairement à ce que l'on pourrait croire cela n'a rien de choquant, au contraire ça correspondait totalement avec les personnalités des personnages et ça nous permettait d'avoir vraiment l'impression d'être parmi eux quand ils parlaient. Vous trouverez donc des personnes à 6 doigts, des fans de drogue, des canards, des dragons, des canards, des canards... et aussi des canards. Mais méfiez-vous : il se peut qu'après la lecture de ce roman, vous deveniez Anatidaephobe.

J'ai passé un excellent moment en lisant ce roman. L'auteur nous fait rire comme nous traumatise, ce qui est plutôt amusant. Les personnages sont délirants, les canards sont hallucinants, l'imagination de l'auteur est complètement déjantée, et cette histoire ne peut que vous faire passer une super lecture. Vous en ressortirez avec l'envie que d'autres gens le lisent pour pouvoir en parler avec eux !

Une excellente lecture complètement délirante.

35 commentaires:

  1. tu m'as convaincue, je le mets dans ma liste d'envie, ça m'intrigue!!! ;)

    RépondreSupprimer
  2. J'ai adoré ce livre, il est excellent !!!

    RépondreSupprimer
  3. La couverture et le résumé me faisaient déjà beaucoup envie, mais avec ton avis, plus d'hésitation: je fonce dès sa sortie ! ;)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'espère que tu apprécieras ce roman :D

      Supprimer
  4. Ce livre m'intrigue tellement ^^ Je le note !!
    En tout cas ta critique donne trop envie :)

    RépondreSupprimer
  5. La couverture est vraiment rigolote, et ce livre a l'air génial pour rigoler :D

    RépondreSupprimer
  6. ça a l'air vraiment délirant, j'ai hâte de le lire ^_^

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est pire que délirant, c'est hallucinant :p

      Supprimer
  7. Ce livre à l'air vraiment hilarant !!!

    RépondreSupprimer
  8. Sachant que le canard est mon animal préféré, je ne sais pas si ce serait une bonne idée de le lire xD
    Un bouquin très intriguant en tout cas !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tu risques d'en ressortir traumatisée :p

      Supprimer
  9. coucou :) je suis sur ton blog grâce à celui de tartinneauxpommes, jolie découverte :D
    Ce livre m'intrigue trooooop il me le fauuuuut ! Rien que pour l'objet déjà je sais pas cette couverture m'attire hahaha et puis vu ta chronique ! Je sens que je vais craaaaqueeeeer

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est super ça :D
      J'espère qu'il te plaira si tu le lis parce que vraiment, il est trop bien haha !

      Supprimer
  10. J'adooore la couverture et le titre !! Il a l'air trop fun et me fait beaucoup envie ! ta chronique m'a plus que convaincue ^^

    RépondreSupprimer
  11. Ce roman a l'air génial ! Bonne année !!!

    RépondreSupprimer
  12. Perso, la couverture ne me plait pas tellement, mais j'ai plutôt bien aimé l'histoire, complètement barrée ^^

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Moi je la trouve attirante car délirante justement ! ^^

      Supprimer
  13. Sur le coup tu as raison je crois que je vais commencer à flipper dès que je vais voir un canard... :/

    RépondreSupprimer