7 avril 2016

La Mort est une femme comme les autres - Marie Pavlenko.

« Comme d'habitude, dès la moindre contrariété, les hommes perdaient le sens commun. Les fourmis faisaient pareil quand on donnait un coup de pied dans leur fourmilière. »

Auteur : Marie Pavlenko.
Éditions : Pygmalion.
Genre : Contemporain, Fantastique.
Année de sortie 2015.
Nombre de pages : 193.

Synopsis : « Imaginez un monde où personne ne s'éteint.
Imaginez un service de soins palliatifs où personne ne succombe.
Imaginez un univers où la mort en a ras la faux et fait un burn out.
Emm n'en peut plus. Un matin, elle s'arrête et s'asseoit. Ses bras sont de plomb, elle pèse une tonne, elle ne peut plus se lever. En se laissant aller à son spleen, elle rencontre Suzie, une jeune femme dont la gentillesse va l'émouvoir. Commence alors un périple extraordinaire au cours duquel Emm va découvrir la richesse de la nature humaine. »
Mon avis :
Marie Pavlenko est une auteur que j'avais déjà vue en conférence mais dont la plume m'était inconnue. Ce titre a accroché mon regard et je n'ai pas hésité une seule seconde à le demander aux éditions Pygmalion que je remercie pour cet envoi que l'on pourrait qualifier de… hors du commun !

La Mort s'appelle Emm, et elle fait un burn-out. Oui, ça paraît totalement dingue, mais elle n'a plus envie de tuer, elle est fatiguée, chaque mouvement est une torture, on peut dire que la Mort elle-même est en dépression (drôle d'histoire n'est-ce pas !). Le monde devrait s'en réjouir, mais non : les gens se retrouvent bloqués aux soins palliatifs, ils peuvent se décapiter, sauter d'un immeuble, se noyer, il leur est impossible de mettre fin à leurs jours. On passe de 150000 décès par jour à ZÉRO. Et, pour les humains, c'est catastrophique, les gens deviennent fous, ils élaborent des théories plus folles les unes que les autres et les hôpitaux sont plein à craquer. Emm, elle, découvre la nature humaine, mais plus particulièrement Suzie, un personnage touchant. Suzie réussit à nous émouvoir malgré le peu de pages du livre, et Emm aussi malgré son rôle pas très… rassurant, disons. Mais elles ne sont pas les seules à intervenir dans cette histoire et j'ai vraiment trouvé que chaque personnage avait sa place et a laissé une marque dans mon esprit, ce qui est assez rare. Là, c'était évident, ils nous font tous mourir de rire malgré l'aspect parfois glauque de la situation. Des personnages que j'ai adorés, rien que pour eux ce livre vaut la peine d'être lu car ils sont la clé de cette aventure.

L'histoire est délirante mais pas si invraisemblable que ça. On se dit que la situation est bien trop extraordinaire, sauf qu'elle permet aux personnages et au lecteur de se questionner sur notre rapport à la mort à l'aide d'un récit amusant. Tous ces personnages qui paniquent dès que plus personne ne meurt alors que, comme nous le confie Emm, ils la supplient habituellement de les épargner : nous ne sommes jamais satisfaits, finalement. J'ai trouvé que les événements étaient bien trouvés et se suivaient à la perfection. Certes, certaines scènes étaient à mes yeux trop faciles ou trop rapides mais dans un roman plutôt court cela ne m'a pas spécialement dérangée, ce n'était pas l'objet principal du récit. Je pense vraiment qu'il est bénéfique pour tout le monde de lire ce livre. Tout d'abord parce qu'il vous fera rire, vous touchera et vous mettra de bonne humeur en seulement 193 pages, mais surtout parce que malgré le comique de cette situation, il y a aussi des sujets plus fondamentaux qui vous intéresseront et vous feront vous questionner sur plein de choses essentielles de nos vies auxquelles nous ne pensons pas. Un dénouement surprenant, qui m'a laissée légèrement déçue sur le moment mais finalement en y réfléchissant bien cette fin collait à toute l'histoire et ne pouvait être différente, alors bravo à l'auteur pour la cohérence du récit.

Le style de Marie Pavlenko est plutôt simple et efficace à la lecture, mais surtout sans gêne, elle n'hésite pas à dire ce qui est et à nous présenter des personnages qui font de même, et ça nous rend tout de suite proche d'eux car on se sent moins éloignés par la distance qu'il peut y avoir lorsque que l'on ressent un « tabou » dans l'écriture d'un livre. Non, ici chacun dit ce qu'il pense sans honte et ça rend cette histoire pleine de spontanéité, d'humeur et d'émotions. Un mélange qui rend notre lecture passionnante et nos personnages rayonnants.

Je ne m'attendais pas à ce que ce petit livre contienne une histoire si extraordinaire. J'ai vraiment passé un fabuleux moment, et je pense ne garder que de bons souvenirs de ce roman et de ses personnages aussi dingues qu'attachants. J'ai été marquée par ce périple de la Mort et je vous conseille de tenter l'aventure à votre tour, ce livre vous fera forcément passer une belle lecture, j'en suis persuadée et je le souhaite de tout cœur.

Une fabuleuse lecture.

14 commentaires:

  1. Je ne connaissais pas du tout mais tu me donnes envie de le lire :)

    RépondreSupprimer
  2. Ah, voilà un livre dont je n'avais absolument pas entendu parler et ta chronique me donne vraiment envie de découvrir l'univers de cette auteur! Je le note sur ma liste de livres à lire;)

    RépondreSupprimer
  3. Moi aussi je ne connais pas et j'ai très envie de le lire déjà rien qu'en voyant la photo sur instagram il y a 4 jours j'était attiré mais la avec ton avis il monte dans les priorité de ma wishlist :)

    RépondreSupprimer
  4. La façon d'aborder ce thème est très originale!
    Je le mets dans WL !

    RépondreSupprimer
  5. Un livre atypique qui me fait de l'oeil depuis un moment! En tout cas, ta chronique m'a convaincue!

    RépondreSupprimer
  6. Ce commentaire a été supprimé par l'auteur.

    RépondreSupprimer
  7. Je connais pas ce livre. Mais après ta chronique j'ai envie de me lancer dans cette lecture. Et hop! Dans ma Wishlist.

    RépondreSupprimer
  8. Merci pour cette chronique, j'ai vraiment envie de le lire du coup ! :)
    Je le rajoute donc à mon book jar. Y'a plus qu'à attendre le destin.

    RépondreSupprimer
  9. Ce livre à l'air super original et intéressant, ta chronique m'a vraiment donné envie de le découvrir !

    RépondreSupprimer
  10. Je t'ai entendu en parler sur ta chaîne et ça avait vraiment l'air intéréssant.

    RépondreSupprimer
  11. Un livre qui donne une leçon de vie ! Merci de me l'avoir fait découvert !

    RépondreSupprimer
  12. Je n'avais jamais entendu parler de ce libre mais quand tu en as parlé j'ai tout de suite été conquise! Il me le faut!!! *__*

    RépondreSupprimer
  13. Wha tu me donnes trop envie de lire ce bouquin! J'ai lu un livre aussi ou c'est la mort qui est le narrateur et j'ai adoré, ce n'est pas de la littérature jeunesse mais, ce livre m'a fait pleurer. J'avais écrit une petite chronique si tu veux jeter un oeil (http://iletaitunefoislalecture.blogspot.fr/2016/06/la-chronique-de-marie.html ). Tu l'as peut etre déjà lu d'ailleurs? :)

    RépondreSupprimer